Le diagnostic de la fibromyalgie: Un patient informé se soigne mieux

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le diagnostic permet de mettre des mots sur les maux et d’éviter des erreurs par insuffisance ou par excès qui sont décisives pour l’avenir.

En 1904, Sir William Gowers proposait de définir un état douloureux musculosquelettique diffus chronique par le terme de fibrosite (fibrositis). Le mot fibromyalgie est né en 1976 sur une proposition du Dr Hench en remplacement de la fibrosite. D’autres dénominations comme syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID), fibromyosite nodulaire, myofasciite, neurofibrosite, myalgie idiopathique, rhumatisme idiopathique, rhumatisme psychogène, myalgie allergique ont aussi été proposées puis abandonnées.

Lire la suite...

Tags:

Fibromyalgie: Hypersensibilité et Symptômes de la Fibromyalgie

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La prise en charge du terrain hypersensible et des pathologies neurofonctionnelles est un défi au système de santé et à la spécialisation. Les implications, tant en matière de santé individuelle que de notre société tout entière, sont majeures et souvent méconnues.

Lorsque l’on parle avec une personne souffrant de fibromyalgie le mot clé est bien évidemment douleur. Mais que ce soit par l’écoute ou l’examen clinique, on s’aperçoit rapidement que ce symptôme est rarement isolé. De nombreux symptômes ou autres syndromes sont présents : une sensation de fatigue, des troubles digestifs, respiratoires, cardiaques ou urinaires, une frilosité, des bouffées de chaleur, un sommeil insuffisant ou excessif et en général non récupérateur.

Lire la suite...

Tags:

Efficacité de la thérapie cognitive et comportementale dans la fibromyalgie. Fibromyalgie et TCC

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La fréquence de la fibromyalgie est estimée à environ 2 % de la population. Son évolution est chronique et son traitement difficile. La physiopathologie retenue est un dérèglement du seuil de perception de la douleur. Des stimulations normalement non douloureuses, le deviennent, et entraînent un état polyalgique diffus. C’est une sensibilisation centrale qui serait à l’origine de l’abaissement du seuil de perception de la douleur. Malgré ces données, les traitements pharmacologiques sont souvent insuffisants, laissant la place à des approches non médicamenteuses. Certaines études suggèrent l’efficacité potentielle des thérapies cognitives et comportementales (TCC) mais sans pourvoir préciser les mécanismes d’action.

Lire la suite...

La Fatigue: Méthodes de Relaxation et Fatigue

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Je suis fatigué mais je me soigne grâce à la relaxation. "Heureusement des thérapeutes sophrologues psychanalystes pensent à vous."

La maladie du XXe siècle n'est pas le cancer, mais le stress permanent dont la fatigue est la résultante, qui éloigne plus ou moins bien le spectre de la dépression.
La dépression, sous différentes formes que peut prendre cette maladie grave, masque et cache avec soin la fatigue physique et psychique.

On parle très souvent de la dépression comme d'un cancer qui camoufle le cortège psychosomatique.

Pour ma part, je pense que la fatigue agit de la sorte, et que fatigue et stress sont deux cancers homozygotes qui vont aboutir inévitablement à la vraie maladie que l'on appelle "la Dépression".

La fatigue peut se manifester par la mélancolie, le spleen, l'angoisse, le stress, l'anxiété : ce sont les 5 doigts d'une main, le surmenage, l'insomnie, les chocs émotionnels, les traumatismes, les idées noires qui provoquent des dérèglements de l'humeur, font partie de l'autre main.

Lire la suite...

Syndrome de fatigue chronique - Fibromyalgie

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le 12 mai 2011 a lieu la journée mondiale au profit de l'encéphalomyélite myalgique, aussi appelée "Syndrome d'Epuisement Chronique", maladie neurologique grave et orpheline, reconnue par l'OMS. On estime à 17 millions le nombre de malades dans le monde. En 2000, aussi soudaine qu’inattendue cette maladie frappe Sophie Benarrosh, directeur Marketing et Communication d'une multinationale américaine. Sa vie professionnelle, sociale et familiale est bouleversée par la maladie. Après 3 ans d’errance thérapeutique, Sophie, met un nom sur la maladie : le Syndrome d'Epuisement Chronique, peu de chose pour définir ce qui est devenu son calvaire au quotidien. Fatigue permanente, insomnies, douleurs… Aujourd’hui elle nous livre son témoignage.

Lire la suite...

Probiotiques et Syndrome de fatigue chronique (SFC)

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Syndrome de fatigue chronique (SFC)

Le syndrome de fatigue chronique (SFC) a été défini par des critères internationaux depuis 1994, il touche de 0,6 à 2,5% de la population sans répartition géographique précise. Le mécanisme précis permettant d’aboutir au syndrome de fatigue chronique demeure imprécis. Cependant, parmi les facteurs impliqués dans le déclenchement ou le processus d’apparition de ce syndrome, on retrouve des maladies infectieuses, des perturbations du système immunitaire, des dysfonctionnements neuroendocriniens (système nerveux, hormones) et des troubles psychologiques (1,2).

Cette étude a été motivée par la synthèse de plusieurs données scientifiques impliquant des modifications immunitaires et de l’écologie intestinale, en particulier les bactéries, chez les personnes souffrant de SFC. Elles sont résumées dans les paragraphes qui suivent :

Lire la suite...