La Fatigue: Méthodes de Relaxation et Fatigue

Syndrome de Fatigue Chronique
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Je suis fatigué mais je me soigne grâce à la relaxation. "Heureusement des thérapeutes sophrologues psychanalystes pensent à vous."

La maladie du XXe siècle n'est pas le cancer, mais le stress permanent dont la fatigue est la résultante, qui éloigne plus ou moins bien le spectre de la dépression.
La dépression, sous différentes formes que peut prendre cette maladie grave, masque et cache avec soin la fatigue physique et psychique.

On parle très souvent de la dépression comme d'un cancer qui camoufle le cortège psychosomatique.

Pour ma part, je pense que la fatigue agit de la sorte, et que fatigue et stress sont deux cancers homozygotes qui vont aboutir inévitablement à la vraie maladie que l'on appelle "la Dépression".

La fatigue peut se manifester par la mélancolie, le spleen, l'angoisse, le stress, l'anxiété : ce sont les 5 doigts d'une main, le surmenage, l'insomnie, les chocs émotionnels, les traumatismes, les idées noires qui provoquent des dérèglements de l'humeur, font partie de l'autre main.

La fatigue n'est qu'un simple maillon de la chaîne qui deviendra plus tard, si elle n'est pas stoppée, un état ou un syndrome dépressif.

La clef de l'épanouissement personnel et professionnel passe par un travail de l'équilibre corpo-psychique : être bien dans son corps et dans sa tête sont les atouts maîtres de la réussite.

Le cerveau, en chef d'orchestre, va permettre de gouverner correctement son orchestre philharmonique, le corps.

Aujourd'hui, heureusement, la science revient à l'idée que le corps et l'esprit forment un seul et même tout.

La biologie c'est la vie; elle progresse dans les mécanismes psychosomatiques et parle même de charnières neuro -psycho -hormono -immunologiques, comme Freud l'avait souligné il y a déjà bien longtemps.

Cet état peut être considéré comme l'interaction entre l'agression et la réaction de l'organisme face à cette agression. Si les agressions peuvent être multiples et diverses, notre corps et notre cerveau réagissent biologiquement toujours de la même façon.

En effet, l'hypothalamus libère une substance appelée « cortico-releasing factor » qui va stimuler une autre glande : l'hypophyse. Cette dernière, à son tour, libère une hormone que l'on appelle l'adrénocorticotrophine hormone.

L'ACTH contrôle la synthèse d'une hormone surrénalienne : le cortisol (c'est un peptide formé de trente neuf acides aminés) qui va libérer du sucre dans le sang et stimuler les glandes surrénales, etc.

La chaîne continue et l'adrénaline ainsi que la noradrénaline fabriquées par les médullo surrénales vont augmenter notre rythme cardiovasculaire: c'est la trop fameuse décharge d'adrénaline.