Hypnose et troubles de la fécondité. Infertilité, PMA, FIV...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Extrait de l'interview de Février 2016
 
Pour revenir à ce qui est votre spécialité depuis des années, les troubles de la fécondité, comment intégrez-vous cet outil hypnotique ? 

Il arrive souvent par exemple, qu’un couple qui aura fait pendant des années des tentatives de fécondation, se voit contraint d’adopter. Et comme vous le savez, très souvent, à partir du moment où l’adoption est en route, la femme (le couple), libéré enfin de cette obsession de procréation, la femme présente une grossesse ! Car souvent dit-on, « à trop vouloir la grossesse, la grossesse se dérobe… » 

Mais il peut y avoir plein d’origines différentes aussi… Dès fois aussi, ce n’est pas le bon moment, ou bien il peut y avoir une raison inconsciente (certains appellent ça un bénéfice secondaire, même si le terme n’est pas toujours approprié) à ne pas être enceinte. 
Et puis pour avoir un bébé, il faut être 2, et souvent c’est un facteur de stress pour le futur père… 
Et puis la pression familiale… 
Et puis la pression de la société… 

Lire la suite...

Osteopathie et Infertilité Inexpliquée: Traitement Osteopathique des troubles de la fécondite, préparation aux FIV par l'Ostéopathe

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'Ostéopathe devant la difficulté de la procréation

L'ostéopathie intervient principalement dans l'infertilité féminine et principalement lorsque cette fertilité est dite "inexpliquée", c'est-à-dire lorsque le couple ne présente pas de grandes anomalies majeures qui pourraient expliquer cette infertilité.

L'ostéopathie intervient aussi dans la préparation aux FIV (Fécondation In Vitro), en s'appuyant sur une approche en hypnose médicale.

Dans la majorité des cas, l'ostéopathie part du principe, que la fécondation et la nidation peuvent être efficaces, s'il n'existe aucune tension susceptible de perturber ces phénomènes.

En clair, il faut que la mobilité des organes de la reproduction soit optimum.(utérus, ovaires, trompes etc...)

Lire la suite...

Tantra, Tantrisme : une voie à découvrir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

” S’abondonnant au flot passionné Montant et griffant, Faisant sourdre un intense plaisir Lacérant leurs corps avec ardeur, Ils mettent fin à l’illusion Dans cette dissolution de la dualité, Par le goût du désir Pendant l’expérience de l’identité, Les amants goûtent à un plaisir Inexprimable et jamais encore touché [...]

 

" S'abondonnant au flot passionné
Montant et griffant,
Faisant sourdre un intense plaisir
Lacérant leurs corps avec ardeur,
Ils mettent fin à l'illusion
Dans cette dissolution de la dualité,
Par le goût du désir
Pendant l'expérience de l'identité,
Les amants goûtent à un plaisir
Inexprimable et jamais encore touché."

Lire la suite...

Tags: ,

Homosexualité : homosexuels masculins et féminins, gays et lesbiennes

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le défilé de la Gay-Pride affiche une homosexualité souvent tonitruante. Image de la réalité ? Il faut aux homosexuels masculins et féminins une volonté peu commune pour vivre leur situation et réussir à s’épanouir.

1962 : les cloches d’une petite commune (500 et quelques âmes) de l’Ouest célèbrent dans la liesse les épousailles de Véronique et Roland, deux enfants du pays. Lui, 23 ans, tout juste revenu de trois ans d’Algérie ; elle, 19 ans, tendrement émue de ces longues fiançailles (quatre années en tout) arrivées à leur terme.

Lire la suite...

Puberté, ménopause: L’aide de la phytothérapie

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Puberté, règles, grossesse, ménopause, autant de moments parfois difficiles dans la vie d’une femme.

LHOUBLON-Humulus lupulus

Famille botanique : Cannabaceae

Le houblon était cultivé dès le VIIIème siècle en Allemagne pour la fabrication de la bière. Les jeunes pousses sont aussi ajoutées aux salades comme condiment ou cuites en légumes.

On utilise les inflorescences femelles séchées, appelées "cônes" ou strobiles, sous forme de gélules de plante totale ou extrait sec et EPS (Extrait total de plantes standardisées)

Composition : flavonoÏdes , huile essentielle à 1%, oléo-résines responsables de l’amertume (lupulone, humulone).

Lire la suite...

Adolescence et sexualité. Alain HERIL

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Par Alain HERIL - Psychanalyste et sexothérapeute

On n’est pas sérieux quand on a dix sept ans.

Arthur Rimbaud

La sexualité des ados pose problème. Elle ne va de soi ni pour les adolescents eux-mêmes, ni pour leurs parents. D’un côté c’est l’apprentissage et la mise en acte qui posent souci, de l’autre c’est la difficulté à en parler avec eux qui s’avère, souvent, difficile. Beaucoup de faits divers nous rappellent qu’il est urgent de pouvoir aider les uns et les autres à y voir plus clair au cœur d’une société où la sexualité est à la fois un "objet mystérieux" et une "chose" banalisée et ultra-médiatisée.

Une adolescente est surprise que sa mère soit choquée parce qu’elle a eu une relation sexuelle dans les toilettes de son collège, des jeunes de 15 ans filment la relation sexuelle d’une de leurs copines et la mettent sur internet, d’autres encore s’amusent à dépasser leurs limites dans les skins party… et dans le même temps des jeunes filles et de jeunes garçons prônent dans des attitudes militantes le retour a` la virginité avant le mariage !

Lire la suite...

Traitement des Douleurs et Dyspareunies

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Apprentissage hypnotique: Du contrôle à l'assimilation

Deux cas cliniques qui illustrent, d’une part, l’utilisation d’une manifestation classique de l’état hypnotique, et de l’autre, l’emploi de l’évidence paradoxale.

«SOIS SAGE, Ô MA DOULEUR, ET TIENS-TOI PLUS TRANQUILLE»

Sonia est une jeune femme de 27 ans venue me voir pour la première fois pour un problème de « confiance en soi ». Elle m’explique vouloir toujours chercher la perfection en toutes choses, ce qui se traduit par un caractère et une approche un peu rigides. Cette jeune femme a eu une éducation extrêmement stricte. Elle est ingénieur et méprise quelque peu ses collègues de travail. Elle est très sportive et pratique des sports exigeants comme l’alpinisme, avec comme conséquences de fréquentes blessures (problèmes de tendinite, de cheville, de vertèbres, entre autres). De plus, elle a un souvenir vague d’un abus à l’âge de 14 ans, dont le traumatisme principal est finalement qu’elle s’est « laissé faire ! ».

Lire la suite...

Tags:

L’Ayurveda, un outil d’accompagnement dans la santé de la femme ? Dr Nathalie Geetha BABOURAJ

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Par  Dr Nathalie Geetha BABOURAJ - Médecin, Yogathérapeute

Dans le numéro précédent de santé intégrative (dossier : fin de vie), nous avons abordé l’ayurveda, cette médecine indienne plus de deux fois millénaire, littéralement « Connaissance de la vie », comme approche globale intéressante pour accompagner ce passage mystérieux de la vie à la mort. mais qu’en est-il de ce passage si riche de la vie de fille à la vie de femme ? Comment l’ayurveda peut-il contribuer à embellir cette vie au féminin si particulière, cyclique, connectée aux autres cycles de la nature, à l’importance du soutien entre paires, et à pouvoir donner du sens aux évènements de la vie ?

L’Ayurveda est de plus en plus médiatisé en Occident. Des cures de massages ayurvédiques, la notion d’alimentation, et de bien-être, sont des concepts familiers à présent, dans beaucoup de milieux. En creusant un peu plus, certains sont même familiarisés avec le concept de Doshas : Je suis Pita, et toi ?. Les doshas sont une qualité fonctionnelle attribuée à la matière qui nous constitue. Une même cellule peut en effet fonctionner de trois manières différentes, selon l’Ayurveda: soit en endurance (attribution des qualités de l’eau : Kapha), soit en sprint (qualitéLs du vent : Vata), soit entre les deux, en explosion continue (qualités du feu : Pitta).

Lire la suite...

Pilule : prévention et surveillance biologique

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Par le Dr Philippe TOURNESAC - Responsable pédagogique du Diplôme Universitaire Biomarqueurs Santé Nutrition

La contraception orale ou pilule oestroprogestative présente des risques. la surveillance biologique permet de les détecter précocement. Celle pratiquée couramment est nettement insuffisante si l’on tient compte des données scientifiques actuelles.

Le plus souvent les contraceptifs oraux ou "pilules" contiennent le même œstrogène l’eéthynil-estradiol (EE), à dose plus ou moins forte, associé à un progestatif variable d’une spécialité à l’autre. En dehors des génériques existants, les différences résident donc dans la dose d’EE et dans le type de progestatif supposé être toujours mieux toléré que le voisin !

Depuis peu, les oestroprogestatifs sont proposés sous forme de patch ou par voie vaginale. Les effets et les précautions décrites ci-dessous sont identiques.

Lire la suite...

Le Vaginisme : lieu fendu defendu. Par Michelle Boiron. Revue Sexualités Humaines

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

« Le vaginisme est à l'intromission du pénis ce qu'est le clignement de l’œil à la pénétration du moucheron » (1),disait Kröger. Comparaison qui signe le caractère involontaire de la constriction…

Comment « introduire » le vaginisme ?
Le terme est d’emblée provocateur, c’est un exercice difficile, les mots se dérobent. On est aux portes de l’intime. On se doit d’aborder ce sujet tabou avec humilité et une grande pudeur par respect pour ces femmes. Elles souffrent, au seuil de la jouissance, là où ça doit passer pour advenir, là où ça ne passe pas. Là où ça fait mal, là où ce devrait être l'entrée de la jouissance : c’est la butée. Face à ce continent inexploré, il a fallu aller fouiller chez nos pairs psychanalystes. C’est à la relecture, d’une part de Françoise Dolto qui, grâce une analyse très précise, répertorie tous les symptômes, véritable grille de lecture, de ce corps verrouillé et éclaire cette affection, notamment par le truchement de la phobie, et d’autre part de Jacques Lacan qui évoque l’expression d’une sexualité dangereuse.

Lire la suite...

Tags: