Adolescence et sexualité. Alain HERIL

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Par Alain HERIL - Psychanalyste et sexothérapeute

On n’est pas sérieux quand on a dix sept ans.

Arthur Rimbaud

La sexualité des ados pose problème. Elle ne va de soi ni pour les adolescents eux-mêmes, ni pour leurs parents. D’un côté c’est l’apprentissage et la mise en acte qui posent souci, de l’autre c’est la difficulté à en parler avec eux qui s’avère, souvent, difficile. Beaucoup de faits divers nous rappellent qu’il est urgent de pouvoir aider les uns et les autres à y voir plus clair au cœur d’une société où la sexualité est à la fois un "objet mystérieux" et une "chose" banalisée et ultra-médiatisée.

Une adolescente est surprise que sa mère soit choquée parce qu’elle a eu une relation sexuelle dans les toilettes de son collège, des jeunes de 15 ans filment la relation sexuelle d’une de leurs copines et la mettent sur internet, d’autres encore s’amusent à dépasser leurs limites dans les skins party… et dans le même temps des jeunes filles et de jeunes garçons prônent dans des attitudes militantes le retour a` la virginité avant le mariage !

Où est la norme ? Où est l’attitude juste ?

Et le dernier rapport de l’Inserm sur la sexualité des Français qui nous apprend que l’âge statistique du premier rapport sexuel est toujours de 16 ans et 6 mois !

Nos ados sont-ils ou obsédés sexuels ou ultra puritains ?

Il me semble évident que la réponse est au-delà de cette dualité et qu’elle est à la fois simple et complexe comme tout ce qui touche à la sexualité humaine. Les adolescents ne se demandent pas seulement : "Comment fait-on l’amour ?" . Ils veulent aussi savoir ce qu’est l’Amour et comment entrer en relation avec l’autre dans une aventure relationnelle qui souvent fait peur car elle est marqué du sceau de l’inconnu.

L’adolescence est une période où l’on tente beaucoup de choses, parfois même avec une inconscience qui stupéfie les parents et les éducateurs. Il est donc important, non seulement de savoir comment les accompagner dans leur découverte de la sexualité mais aussi de les aider à ne pas confondre audace et mise en danger de soi et de l’autre.

Revue Santé Intégrative