Shiatsu et Insomnies. Claire LISIECKI

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'insomnie traitée par le Shiatsu

L'insomnie est un trouble affectant la qualité ou la durée du sommeil. Difficulté à s'endormir, réveils fréquents, réveils anticipés, ou pas de sommeil du tout. Les besoins de sommeil étant variables selon les individus en terme de nombre d'heures,,on parlera d'insomnie lorsque la qualité de la vitalité durant la journée est affectée. Ses conséquences sont généralement : fatigue, somnolence, irritabilité, pertes de mémoire et difficultés à se concentrer.

Le shiatsu est né au Japon, et a été élaboré selon les données de la médecine traditionnelle chinoise. Or les chinois, il y a plus de 2000 ans, ont posé les fondements de leur philosophie en observant minutieusement les manifestations de la vie sur la terre et dans le ciel. Ainsi, le jour et la nuit se présentent en alternance, la lumière ne se définit qu'en regard de l'ombre, le chaud du froid, le sud du nord...

Ils ont donc classé ces phénomènes selon les termes Yin et Yang, principe de dualité de la coexistence et la succession des inspirations et expirations, intérieur et extérieur, bruit et silence.

Chez l'homme, le sommeil, état physiologique normal d'inertie, de détente mentale et de repos, correspond à une phase Yin qui vient succéder à la phase Yang d'éveil, d'action et de mouvement. Ainsi, le soir venu, l'activité mentale Yang devrait ralentir, et la détente mentale Yin augmenter son action et assurer le repos des fonctions du corps. En mouvement perpétuel, ce cycle lui permet de passer de l'état d'éveil à l'état de sommeil.
 

A notre époque surmenée par le stress du travail, des charges quotidiennes, des perturbations émotionnelles, l'énergie Yang est omniprésente et surconsommée. Cela provoque chez les insomniaques des temps de sommeil de plus en plus courts, voire absents, au profit d'une excitation permanente. Pour continuer à entretenir sa vitalité, ils puisent dans leur énergie Yin et la transforme en Yang mais en « mauvais » Yang. Et s'épuisent..
Ainsi;

- les difficultés à s'endormir ou l'absence de sommeil résultent des énergies Yang qui demeurent trop actives
- les réveils fréquents signifient que le Yin est faible et a donc de la difficulté à maintenir le repos
- les réveils anticipés sont dus à une activité Yang trop importante par rapport à la détente Yin, d'où une manifestation précoce d'activité.


Par ailleurs, à l'image de la circulation des eaux sur Terre en fleuves, rivières etc, la circulation énergétique se fait chez l'être humain selon des axes formant l'ensemble des méridiens. Douze méridiens sont considérés, en rapport avec les organes et les entrailles, selon les modalités yin-yang. Ces méridiens se rechargent en énergie selon un cycle de 24 heures dans un ordre précis ; elle est donc particulièrement active dans un méridien pendant deux heures.

L'heure des réveils nocturnes sera donc une indication précieuse pour le praticien shiatsu qui cherchera à rééquilibrer l'énergie correspondante.
Un entretien avec la personne insomniaque permettra au praticien de commencer son repérage des déséquilibres. La prise des pouls et le travail sur le corps viendra le compléter. Son but sera d’harmoniser les énergies, par les pressions et étirements réalisés sur le corps du patient avec ses pouces et ses paumes de main.

En complément du travail direct sur les méridiens, il pourra si nécessaire stimuler des points d’acupuncture au moyen des moxas, bâton d’armoise source de chaleur.
L’harmonisation énergétique permet un endormissement plus rapide, un sommeil prolongé et reposant, la suppression des éveils fréquents, le sevrage progressif des hypnotiques et l’amélioration consécutive de l’activité diurne.

 

Tags: ,