Les Résonances au coeur de la rencontre hypnotique. Pour la revue Hypnose et Thérapies Brèves 26

Hypnose et Thérapies Brèves
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Regards croisés

Les regards que nous poserons ici sur la pratique de l’hypnose incitent à considérer cette approche comme l’essence même de toute pratique thérapeutique. Ces regards s’articulent au croisement du champ des thérapies systémiques et de celui de l’hypnothérapie. Deux questionnements se font face l’un l’autre autour d’un même thème.

Dans le champ systémique, on peut s’interroger sur l’efficacité des interventions du thérapeute alors que ce dernier est lui-même un élément du système : comment être à la fois partie intégrante du dispositif thérapeutique et intervenir efficacement sur celui-ci ? Comment être paradoxalement acteur dans le système et tout à la fois observateur du système ?

Dans cette perspective, dans le champ de l’hypnothérapie, comment l’influence – qui, nous le verrons, est réciproque – peut-elle être non seulement thérapeutique mais encore particulièrement efficace ?

C’est en croisant la notion de résonance, considérée comme un levier thérapeutique puissant porté par le lien patient-thérapeute1, avec ce que nous connaissons de la nature de la transe hypnotique, qu’il est possible de dessiner une dynamique de la transe commune.

La mise en évidence de certains substrats anatomiques, les neurones miroirs, illustre en partie cette dynamique. Ces regards croisés portent un éclairage intéressant sur l’efficacité de l’hypnose, les fondements de l’impact de nos interventions spontanées, l’acquisition de la part de nos patients d’une autonomie rapide pour faire face à leurs difficultés, et par là, la relative brièveté de cette prise en charge.

Cette lecture souligne en particulier l’importance de la posture prise par le thérapeute, essentielle dans l’efficacité de la thérapie. Ainsi nous verrons à partir de deux vignettes cliniques comment considérer l’intervention du thérapeute, d’un point de vue hypnothérapeutique et d’un point de vue systémique. Nous y reconnaîtrons l’importance des résonances comme effectuateur commun, et leur potentialisation dans le contexte hypnotique.

la suite "Les Résonances au coeur de la rencontre hypnotique"
sur www.hypnose-ericksonienne.org